Accueil > Actualités > Education au numérique : Le Collège des jeunes filles de Koubri sensibilisé (...)

Education au numérique : Le Collège des jeunes filles de Koubri sensibilisé à une utilisation saine et responsable des TIC

LEFASO.NET | Par Yvette Zongo

samedi 23 mars 2019

La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) poursuit sa campagne d’éducation numérique au profit des élèves des établissements publics et privés du Burkina. Ce jeudi 21 mars 2019, le cap a été mis sur le collège des jeunes filles de Koubri (CJFK). Une campagne qui a permis de sensibiliser ces adolescentes aux avantages, inconvénients et conseils pratiques pour une utilisation saine et responsable des TIC.


Ce sont les élèves du collège de jeunes filles de Koubri (CJFK) qui ont accueilli, ce jeudi 21 mars 2019, la campagne d’éducation numérique sur les avantages, inconvénients et les conseils pratiques pour une utilisation saine et responsable des TIC. Au total, 245 élèves de la 6e à la 3e du collège ont été sensibilisées sur la question. Une campagne qui a été appréciée par les premiers responsables de l’établissement ainsi que les élèves.

Car selon la directrice générale du CJFK, Koumbemba-Ouédraogo Rosalie, le monde des nouvelles technologies évolue très rapidement et son utilisation se fait de façon abusive par la jeunesse. Il est de ce fait important qu’elle soit éduquée sur la question. « Je suis ravie que nos filles bénéficient de cette compagne, parce que même si les appareils ne sont pas autorisés au sein de l’école, lorsqu’elles rentrent en famille pendant les vacances et congés, elles sont en contact permanent avec ces techniques de communication. Il est donc bon qu’elles soient sensibilisées à leur utilisation saine et responsable ».

Yasmine Aïssata Achiepo, élève en classe de 3e et déléguée générale du CJFK, est satisfaite de cette formation d’éducation numérique, parce que c’est une première pour l’école. Et cela les aidera, dit-elle, à mieux comprendre comment bien utiliser l’Internet. Une satisfaction également partagée par Fadila Banda, élève en classe de 4e et déléguée adjointe du CJFK, qui estime que même si l’école interdit l’utilisation des téléphones, cette formation leur servira dans la vie sociale.

Pour la présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané, la campagne d’éducation au numérique organisée au profit des élèves du CJFK été lancée depuis 2014 et elle consiste à aller vers les lycées, collèges et universités pour sensibiliser la jeunesse pour un meilleur usage des technologies de l’information et de la communication.

Et chaque année, ce sont au minimum 2000 élèves et étudiants qui sont sensibilisées sur la question. Et ces différentes campagnes de sensibilisation leur permettent de savoir se protéger en utilisant l’outil informatique afin d’éviter de se causer des préjudices, a indiqué la présidente de la CIL.

Yvette Zongo
Lefaso.net